Le projet

« Fantatro » est une action d’éducation de masse sur les notions de Droits de l’Homme et de la Démocratie. Menée sous forme de jeu éducatif, son objectif est de contribuer à la promotion d’un comportement citoyen responsable, respectueux des valeurs démocratiques et des Droits de l’Homme. « Fantatro » est exécuté par l’ONG Lalana et financé par l’Union Européenne à travers l’IEDDH (Instrument Européen pour la Démocratie et les Droits de l’Homme).

L’initiative

L’idée de cette initiative a émergé en 2009 sur le constat des conséquences catastrophiques des crises politiques successives sur la vie quotidienne de la population et le développement du pays. Il a surtout été constaté que les citoyens ignorent souvent leurs droits fondamentaux, ce qui les réduit à subir ou à outrepasser ces droits.

Lalana a alors choisi la forme ludique pour sensibiliser et informer la population sur les notions de Droits de l’Homme et de Démocratie. Le choix a été justifié par le fait que faire intervenir de simples citoyens et des personnes différentes de celles qui occupent habituellement le paysage politique permettrait d’obtenir une meilleure sensibilisation et d’encourager l’expression citoyenne.

Le jeu sera mené sous forme de quiz  qui fera concourir les groupes cibles constitués en groupes homogènes par rapport aux niveaux d’intérêts et niveau d’éducation. Les tournois seront organisés dans 10 Régions de Madagascar et diffusés sur les chaînes de la télévision nationale (TVM) et de la Radio Nationale (RNM).

Histoire du nom du projet

Fantatro qui se traduit par « je connais » veut transcrire l’objectif du projet qui est de transmettre les connaissances de base sur la Démocratie et les Droits de l’Homme aux citoyens. A travers ce nom, le projet veut faire internaliser l’engagement de chaque membre des groupes cibles à s’informer et à connaître ses droits fondamentaux et les valeurs démocratiques.

Objectifs du projet

L’objectif global du projet est de contribuer à la promotion d’un comportement citoyen responsable et respectueux des valeurs démocratiques et des Droits de l’Homme.

Son objectif spécifique est de faire connaître au public les principes et valeurs de la démocratie et les libertés fondamentales décrites dans le Droits de l’Homme.

Au-delà des définitions théoriques de la démocratie et de la connaissance des articles relatifs aux Droits de l’Homme, le Projet portera ces notions à la portée de la compréhension des citoyens de toutes les couches sociales et de tous niveaux d’éducation. A travers des activités d’accompagnement menées avec les groupes cibles, ces notions seront mises en relation avec la vie quotidienne des citoyens, que ce soit au niveau de la famille, du quartier et de la commune, du milieu scolaire ou professionnel (y compris le milieu paysan), du milieu associatif, et aussi en politique.

En internalisant ces notions, les citoyens pourront ainsi :

  • Renouer avec les valeurs morales collectives et comprendre que les valeurs ne devraient pas être négociables en faveur d’intérêts de quelque nature que ce soit ;
  • S’intéresser à la gouvernance du pays, de leur circonscription ou de leur quartier, et devenir ensuite des acteurs pour les questions d’intérêt public ;
  • Comprendre la République et son fonctionnement (Institutions, procédures) ainsi que le cadre dans lequel elle devrait évoluer pour permettre (dont la démocratie) ;
  • Apprendre à instaurer les possibilités de dialogue entre dirigeants et dirigés et connaître ses droits de regard et devoir d’interpellation ;
  • Connaître les droits universels qui protègent les citoyens et savoir comment réagir lorsque ces droits ne sont pas respectés ;
  • Etre sensibilisés et responsabilisés sur les autres thèmes qui tendent à amélioration de son cadre de vie comme l’environnement, l’hygiène, l’aménagement de son quartier… ;
  • Apprendre leur responsabilité de citoyen et comprendre qu’ils peuvent contribuer à l’obtention d’un processus électoral réellement démocratique.

Résultats attendus du projet

Le Projet vise deux principaux résultats  :

1. Les citoyens ont pris connaissance des notions de Droits de l’Homme, des notions de démocratie et ont appris comment les respecter et les appliquer.

Les notions à connaître sur les Droits de l’Homme et la Démocratie seront transmises à travers les questions posées durant les tournois régionaux. Ainsi, les participants sur le plateau, autant que les auditeurs et les téléspectateurs pourront apprendre en s’amusant.

Les tournages des jeux seront précédés par des activités de sensibilisation menées avec les groupes cibles permettant à la fois de faire une première information / sensibilisation. Ces activités prendront diverses formes (causerie, jeux de rôle, animations, réalisations d’actions concrètes…) mais seront liés à des cas pratiques liés aux activités et préoccupations quotidiennes des groupes cibles pour qu’ils puissent internaliser les notions et les transposer par la suite au niveau de la vie de la nation.

Des reportages seront aussi effectués afin de renforcer les notions transmises pendant les jeux, ou traiter des aspects qui n’ont pas pu être couvertes par les questions posées durant les jeux.

2. Les groupes cibles expriment leurs idées sur les questions de Démocratie et de Droits de l’Homme en tant que citoyen responsable.

Après avoir  pris connaissance et compris les fondements de la Démocratie et des Droits de l’Homme, les groupes cibles pourront exprimer leurs idées à travers chaque activité menée par le projet : pendant les actions de sensibilisation, durant le tournage des jeux. Ces idées peuvent concerner les expériences vécues, les problèmes rencontrés, les souhaits et suggestions divers, les messages qu’ils adressent à leurs concitoyens, les dirigeants, les élus et responsables techniques. Ils pourront aussi faire part des changements de comportement et des réactions positives (participation et prise de responsabilité) observées suite à la sensibilisation effectuée par le Projet.

Le projet réalisera des reportages et des micro-trottoirs pour que ces expressions citoyennes soient recueillies et partagées. L’ouverture d’un portail de communication avec le projet (site web, forum, facebook, lettres, téléphone) permettra de recueillir les idées du public, et permettre aux groupes cibles de continuer à exprimer leurs idées au-delà des actions de sensibilisation. La création du site web permettra aussi à une autre frange du public d’apporter sa contribution et participer aux échanges. Les idées qui y sont exprimées seront exploitées au même titre que celles reçues des auditeurs / téléspectateurs.

Les Activités

1. Établissement de partenariat avec les organisations concernées par les thèmes du projet ;
2. Organisation de jeux : tournois, tournage dans 10 Régions, diffusion sur les ondes nationales (TV et radio) ;
3. Production de supports de diffusion et communication (VCD, brochures…) ;
4. Evaluation des impacts et des connaissances des auditeurs et des groupes cibles.

Les groupes cibles

Les messages du projet à travers les émissions TV et radio s’adressent à tout public. Les groupes cibles qui participent directement dans les jeux sur le plateau sont représentatifs de la population malgache : étudiants – paysans – salariés.

Ils bénéficient préalablement d’une action de formation sensibilisation adaptée à leur groupe, pour qu’ils disposent d’un minimum de connaissance avant de participer aux jeux. Ces séances de sensibilisation incluent aussi le processus de sélection de ceux qui vont monter sur le plateau.

Les thèmes

A chaque Région de tournage, un thème est choisi et les questions posées dans les quiz  tournent autour de ce thème. Les questions posées durant les jeux seront liées aux activités et préoccupations quotidiennes des groupes cibles pour qu’ils, et aussi les téléspectateurs et auditeurs, puissent internaliser les notions et les transposer par la suite au niveau de la vie de la Nation.

Les sujets traités toucheront par exemple  :

• L’éducation à la démocratie,
• Libertés fondamentales et les droits fondamentaux,
• Droits politiques et civils,
• Droits sociaux et économiques,
• Les institutions relatives aux Droits de l’Homme,
• Les valeurs autour de la citoyenneté,
• Le processus électoral,
• Bonne gouvernance, etc.

Les supports de sensibilisation

Le projet produira divers supports de sensibilisation :

• Des VCD de dissémination du jeu qui seront distribuées auprès des groupes cibles, des écoles, des organisations qui œuvrent pour l’éducation civique et citoyenne.

Des documents d’accompagnement aux actions de sensibilisation des groupes cibles. Ils peuvent être des documents existants ou qui sont produits spécifiquement pour les groupes cibles.

• Des supports de capitalisation, en particulier des questions utilisées pendant les jeux pour une possibilité de réutilisation après le projet.

• Un portail de communication (lettres, téléphone,, forum internet, facebook ) est ouvert pour permettre au public de communiquer avec le projet et de s’exprimer sur les thèmes du projet.

Partenariat

Un des défis du projet est de pouvoir rallier différents partenaires intervenant ou intéressés par le thème de la Démocratie et des Droits de l’Homme, afin de pouvoir augmenter les impacts et obtenir une synergie entre les actions en cours.

Trois niveaux de partenariat sont en place:

• Orientation et conseils.
• Appui pratique.
• Partenariat technique.

Durée du projet

Le projet dure 24 mois (Septembre 2010 – Aout 2012)

Advertisements